Qui sont-ils et pourquoi viennent-ils à Loco ?  

Les résidents de Loco ont tous un point en commun : ils aiment partager, ils aiment ce qu’ils font, ils sont curieux et à l’écoute. Arrivés à Loco afin de se sentir moins seuls dans leurs pratiques, mais aussi pour cadrer leur travail, leur donner de l’énergie, casser leur routine… Ils ont tous trouvé en Loco un espace neutre, dans lequel ils se sentent bien et surtout chez eux.

Si certains sont originaires de l’Orléanais, d’autres sont arrivés à Orléans par choix. Pour le cadre  de vie, pour la proximité avec Paris. « Il y a les villes qui te font et les villes que tu fais », mentionnent-ils avec lucidité. Pour les indépendants dynamiques de Loco, Orléans est encore à façonner. Les opportunités sont nombreuses et tant mieux, car ils ont les idées qui débordent.

Loco est là pour leur permettre de les accomplir, de retrousser leurs manches et de trouver du renfort s’ils en ont besoin.

Amateurs de voyages et grands observateurs de la nature, les résidents de Loco s’apportent mutuellement récits, expériences et coups de main. Ils partagent leurs bureaux mais aussi leurs cafés, leurs confiances et leurs connaissances en tout genre.

Claire Arnaud

Designeuse 2.0, Claire façonne le web et crée en vectoriel. Si elle a troqué, au fil de ses études, ses crayons contre une souris, la professionnelle a fait le récent choix de troquer aussi le salariat pour l’indépendance. Elle profite de cette nouvelle vie pour choisir ses projets, passer plus de temps avec sa famille et à Loco ! Le tout, sans rogner sur les quelques séances de running matinales sur les bords de Loire, avant de travailler. Son autre activité ? Manger ! La Parisienne devenue Orléanaise avoue apprécier tester des petits plats à emporter… et voyager, oui, mais avec une approche écologique !

Lucie Cluzan

Lucie fait un peu partie des murs, à Loco. Journaliste indépendante, véritable experte en secrétariat de rédaction, Lucie a fait ses armes dans l’architecture et est devenue, au fil des pages, spécialiste de l’éclairage. La vérité, c’est qu’en bonne journaliste, Lucie est aussi un caméléon qui s’intéresse à tout et que rien n’effraie. Cet oiseau de nuit, à Orléans depuis plusieurs poignées d’années, a pour habitude de rabâcher à ses collègues-résidents de Loco, « travaille d’abord, tu t’amuseras ensuite ». Ou l’inverse.

Françoise Yapo

Françoise a trois mille vies derrière elle. Costumière et experte de la tapisserie contemporaine en 3D (Ecole des Gobelins), la créatrice, qui entreprend actuellement des études de droit, a aussi été mannequin et hôtesse de l’air ! Passionnée de danse et amoureuse des plantes, Françoise Yapo est Orléanaise depuis 2012 et trouve en Loco son point de chute. Prête à vivre les trois mille vies qui l’attendent.

Anaïs Rambaud

Anaïs est journaliste indépendante mais aussi productrice de spectacles dans les musiques actuelles. Ce couteau-suisse, arrivée à Orléans en 2015, a grandi avec des valeurs associatives fortes. Si elle est présidente de l’association, Anaïs est également administratrice de structures culturelles et manager d’un groupe de soul/hip-hop. Quand elle a un temps mort, elle mixe des vinyles, coud des vêtements ou prend un avion.

Ania Slominska

Ania a pour mission, au travers de son métier, de capturer le meilleur des autres. Avec son sourire communicatif, elle photographie pour toutes les occasions et plus encore. Celle qui a débuté sa carrière en tant qu’architecte d’intérieur a découvert Orléans à l’occasion d’une expérience en Erasmus avec l’école d’arts visuels. La Polonaise n’en est jamais repartie, pour toutes les opportunités qu’elle estime que la ville a à offrir. Cette super-maman, devenue super secrétaire de l’association Loco, aime par-dessus tout planter des tomates cerises et jouer de la clarinette basse.

Corinne Contassot

Baroudeuse de la première heure, Corinne Contassot est aussi une touche-à-tout du spectacle vivant. Cette ex-chargée de diffusion et de production est à présent administratrice du Tricollectif, collectif de musiciens de jazz. À Orléans, elle vit depuis toujours ou presque. Cette passionnée de danse et de théâtre contemporains adore cuisiner. Pour le plus grand plaisir des résidents de Loco !

Serena Trere

Serena est Italienne, a vécu en Espagne et a posé ses valises à Orléans en mai 2019. Cette ancienne professionnelle de l’informatique a changé de vie et est devenue photographe. Sa spécialité ? Retoucher des photos. Ce qui l’amène à travailler avec des clients du monde entier ! Entre deux prises, elle passe son temps à observer la nature. Véritable passionnée des graines et des plantes à graines, elle aime aussi se détendre en faisant son pain.

Carole Bonetti

Avec un parcours d’administratrice d’associations culturelles en poche, Carole Bonetti est devenue ces derniers mois une véritable exploratrice. Des histoires passées, des instants présents. Elle dessine sur le vif, mais aussi collecte et archive les pépites qui croisent sa route. Avec l’envie très forte de faire des projets collaboratifs et qui rendent heureux, l’entrepreneuse se laisse porter, de la fabrication de biscuits à l’Italie, en passant par l’art du visible mending, pratique environnementale 2.0 qui consiste à repriser ses affaires en les valorisant. Exploratrice donc, avec des capacités d’imagination et de création débordantes

Romain Levavasseur

Animé par de multiples passions, Romain aime l’humain, les rencontres, les belles choses simples de la vie. Il est traducteur japonais - anglais en freelance, mais aussi grand connaisseur du e-learning. À Loco, il amène joie de vivre et chaussons aux pieds pour passer une bonne journée. Toujours prêt pour découvrir de nouvelles choses, ce spécialiste du zéro déchet donne de son temps à la cause environnementale, au monde associatif ainsi qu’à sa production prochaine de champignons, au top de ces projets de l’année.

Gilles Baret

Après vingt ans d’expérience professionnelle dans le secteur bancaire, Gilles Baret s’est lancé en tant qu’indépendant dans le conseil en gestion de patrimoine en ouvrant le cabinet VAKOA Gestion Privée. C’est à Loco qu’il trouve son point de chute. Son énergie est son moteur au quotidien : cet amateur de football à ses heures perdues aime se mettre en danger avec de nouveaux challenges et fait face, avec le sourire, à toutes les situations. S’il est originaire de l’Île de la Réunion, il est arrivé dans la cité johannique il y a trois ans, après avoir quitté l’Eure-et-Loir.